12 juillet 2011

Et si le Silence est d'or..

Alors je tombe encore un peu, sous les cailloux blancs et encore chauds à cause d'un Soleil beaucoup trop arrogant pour vos yeux d'enfants.

- Tu sais que l'amour ne se divise pas, comme ces chiffres informe que tu dessines toujours sur tes cahiers. Une jolie brise de glace figée sous un lac de sel en pleine partie de cache-cache. Les gens dansent et déambulent encore surtout la nuit si la lumière est bleu et que la roue ne tourne plus. Pause. Et ça repart, entre champagne et étreinte sans nom, le matin n'a plus d'heure seulement plus il est tardif plus il est cher. Tu es si vénale, cesse donc d'honorer tout les moeurs, entre dans le vice de l'honneteté, nager sur un miroir rouillé n'attire que les fantômes qui ne savent plus respirer. Tu sens l'odeur de ce torrent de marche? Tout est à franchir et une par une je monte et j'envole les préjugés d'un passé volé et dévoré. Les flammes, le feu, la pierre. Au commencement de l'homme il y a la fin d'un amour et d'une vie et je veux t'aimer toujours comme si la fusion était encore saine. C'est complétement défait par les eaux, oxydé, perdu et sûrement trop répété.

Qui y'a t-il de pire qu'une mère qui manque de mot?

Je crois que ma jauge de relativité s'est enfuit avec ton nom et que le souvenir d'une langue glacée sera mon seul recceuil pour un sommeil si loin d'être précurseur.

(23.07) Pour me remettre du vide laissé par les années gâchées à penser le présent, pour ne penser qu'au sort. Comme s'il était entre mes mains, je m'ennuie. Le genre d'ennuie qui fait mal au crâne quand t'écoutes trop le monde tourner. De dos face à moi, comme un éclat de rire rose qui ne m'appartient jamais. Où sont mes dogmes? Quitte à tout renverser autant trouver un nouveau chemin, une nouvelle insolente. J'ai souffert et j'en suis fière, égoïste et comme vous, je suis une peste.

 

Avec la vie comme avec moi-même,

Je t'aime et tu en creveras. Amen, Margaret.

 

 

 

 

 

 

 

Posté par itdoesntmatter à 13:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Et si le Silence est d'or..

Nouveau commentaire